banner

Cliquez ici pour faire un
don en ligne.

Faites un don

Cliquez ici pour vous inscrire à notre infolettre.

inscription infolettre

 


 

 

 



 



theme

Béatification de Giuseppe Girotti, OP

P. Pietro Trabucco, IMC

Dreamweaver CS3Joseph Allamano exhortait ses étudiants missionnaires à étudier et à aimer la Bible : « Elle est la Parole de Dieu. Elle est vivante et efficace : plus vous la lisez, plus vous l’étudiez, plus vous l’aimez et vous vous en délectez. » Il ajoutait : « Dans notre Institut, on a toujours accordé aux Saintes Écritures la plus grande importance et il continuera d’en être ainsi. Je vous parle ainsi pour vous inviter à continuer à lire attentivement les Saintes Écritures pour que vous aussi en soyez épris. »

Quelques années après le décès de Joseph Allamano, le père Giuseppe Girotti, bibliste et Dominicain, est devenu professeur (1939) des Saintes Écritures auprès des étudiants de l’Institut des Missionnaires de la Consolata à Turin. Il était un professeur capable de transmettre sa passion, son zèle, d’ouvrir la pensée des jeunes à la connaissance et à l’amour de la Parole de Dieu. Un de ses étudiants avait dit de lui : « Il est un puits de connaissances mis au service des Saintes Écritures et il sait transmettre son savoir avec un esprit nouveau. Qui était ce jeune et brillant enseignant, capable non seulement de transmettre des connaissances intellectuelles, mais pouvant aussi réchauffer le cœur de ses étudiants?

Né en 1905 dans une famille modeste de Alba dans la région de Cuneo, il était un enfant vif, attentif aux choses de l’Église et il sut très tôt qu’il désirait devenir prêtre. En 1919 il entra au collège des Dominicains à Chieri, fit son noviciat à Viterbo et retourna à Chieri pour étudier la philosophie et la théologie. Après son ordination en 1930, ses supérieurs, conscients de ses grandes capacités intellectuelles, l’envoyèrent à Rome pour approfondir ses connaissances théologiques puis à la fameuse École biblique de Jérusalem. En 1934 il entreprit l’enseignement des Saintes Écritures au Studium des Dominicains à Turin et en 1939 à l’Institut des Missionnaires de la Consolata à Turin.

Durant la 2e Guerre mondiale les prêtres catholiques, invités par le pape Pie XII, se sont faits apôtres de l’amour, jusqu’à l’héroïsme, afin de sauver le plus grand nombre possible des ennemis des nazis et des fascistes. Père Girotti se porta au secours des Juifs et en 1944 on a découvert son travail héroïque. Il a été arrêté, enfermé d’abord dans les prisons de Turin, de Milan, de Bolzano, puis déporté à Dachau en Allemagne. Il a été inscrit dans les archives du camp de concentration qu’il avait été arrêté et condamné pour son « aide aux Juifs ». Il a continué à proclamer la Parole de Dieu qui était force et consolation pour les milliers de prisonniers. Les travaux forcés ont rapidement eu raison de sa santé et il est décédé le jour de Pâques 1945 à l’âge de 39 ans, aidé d’une injection de benzine, croit-on puisque c’est ainsi que l’on procédait.  En 1995, au 50e anniversaire de son décès, à Jérusalem on l’a déclaré « Le Juste parmi les Gentils », puis on a planté un arbre en son honneur sur la Voie des Justes à Yad Vashem. Le 27 mars 2013,  le pape François a autorisé la Congrégation à promulguer le Décret d’héroïcité du Serviteur de Dieu Giuseppe Girotti, prêtre-professeur de l’Ordre des Frères Prêcheurs (Dominicains). Il sera déclaré Bienheureux au Vatican le 26 avril 2014.

 

retour

 

conception gcrete 2010