banner

Cliquez ici pour faire un
don en ligne.

Faites un don

Cliquez ici pour vous inscrire à notre infolettre.

inscription infolettre

 


 

 

 



 



theme

La mission comme un pèlerinage

Nelson Lachance, IMC

Rencontre des Laïques Missionnaires de la Consolata-Montréal

La rencontre d’octobre des Laïques Missionnaire de la Consolata de Montréal nous a permis de suivre non seulement les pas des pèlerins mais, aussi, la démarche spirituelle de Johanne et Réjean, qui nous ont servi de guides.

Il y a quatre ans, nos deux amis se sont mis en route sur le chemin de Compostelle, voulant en profiter pour faire le point et vivre une nouvelle expérience de vie. Suite à une préparation de plusieurs mois, ils partent de Vézelay, environ 200km au sud-est de Paris, en France. Empruntant via Limovicensis (voie Limousine), ils entreront en Espagne par le Camino Del Norte, poursuivront sur le Camino Primitivo et feront les derniers 200 km sur le populaire Camino Francés. Cette expérience ne s’arrête pas seulement à l’effort physique qui est demandé, mais une véritable démarche spirituelle s’inscrit dans leur parcours.
Rencontre de Dieu dans les personnes, la nature, la marche. Ouverture à la nouveauté qu’apportait chaque étape du chemin, révélant la présence de Dieu dans les événements et les personnes. La disponibilité et l’ouverture à l’inconnu et à la nouveauté qu’apportaient les détours de la route. Devenir présence de l’amour de Dieu dans l’écoute des gens qui accueillaient les pèlerins et leur confiaient  espoirs et  chagrins. Réjean et Johanne sont devenus, parce que ouvert à la présence de Dieu, témoins de la foi et de l’espérance des personnes que le Seigneur mettait sur leur chemin.
Suite au témoignage de Johanne et Réjean, le groupe LMC a su faire ressortir toutes les dimensions missionnaires présentes dans ce « pèlerinage » qui devient image de notre engagement missionnaire : ouverture à l’inconnu, reconnaître et révéler la foi présente dans les personnes, accueil de la nouveauté, disponibilité aux appels du Seigneur, foi en la présence de Dieu, et  peut-être le plus important pour un missionnaire, percevoir et goûter la présence de Dieu.
La présentation et le témoignage de Johanne et Réjean nous confirment dans notre mission comme LMC. Nous sommes porteurs d’un grand don, et comme Marie, nous sommes invités à le partager avec nos frères et sœurs.
Dans les échanges qui ont nourri cette rencontre, diverses suggestions, glanées ici et là dans le groupe, sont à approfondir. En voici quelques-unes :

  • Une fin de semaine de « retraite » ensemble
  • Donner suite à la recherche d’un logo
  • Une activité commune (à déterminer)
  • Rencontre avec le père Jean Paré

Pour la prochaine rencontre en février, notre réflexion portera sur  « d’abord saint, puis missionnaire » du bienheureux Joseph Allamano.


retour

conception gcrete 2010