banner

Cliquez ici pour faire un
don en ligne.

Faites un don

Cliquez ici pour vous inscrire à notre infolettre.

inscription infolettre

 


 

 

 



 



Crise migratoire

Domenic Cusmano

L'état de Roraima dans le nord du Brésil, a été frappé par une vague de migrants […] Les développements de la crise ont pour origine la désintégration sociale, politique et économique du pays voisin, le Venezuela, où la mauvaise gestion par le régime autoritaire au pouvoir depuis près de deux décennies, a conduit à un effondrement social prévisible. Les causes […] guerre ou incompétence à gouverner, mauvaise gestion et indifférence menant à une crise économique qui, à son tour, conduit à un exode massif des plus pauvres et des plus démunis. […]  

Dans le delta de l’Orénoque où vivent les Warao, la vie avance à pas de tortue, la pauvreté y est palpable et il y a peu de développement. […] Avec l'effondrement de l'État vénézuélien, l'argent et les ravitaillements ont soudainement cessé de parvenir au delta. Alors qu'auparavant les gens étaient désespérément pauvres, mais pouvaient au moins gagner leur vie, aujourd’hui, il y a de fortes chances que ceux qui continueront d’habiter les petits villages et les agglomérations parsemés le long du delta mourront de faim.

Des centaines de Warao […] quittent chaque jour le delta, ainsi que d'autres Vénézuéliens, et affluent de l'autre côté de la frontière brésilienne. Pendant plusieurs jours ils naviguent à travers les innombrables canaux […] tributaires du fleuve Orénoque, afin de rejoindre la ville de Tucupita, porte d'entrée et de sortie du delta. À partir de ce point, il leur faudra parcourir 750 kilomètres à travers une nature sauvage, des rivières et des montagnes, en camionnettes, dans des voitures surchargées, en motos ou à pied, pour arriver à la frontière brésilienne, leur seul espoir de survie.

Au poste frontalier de Pacaraima c’est le chaos […] leur but est d’atteindre Boa Vista la capitale de l’État située 220 kilomètres plus loin. De là, ils espèrent trouver le moyen d’atteindre un pays où l’on parle espagnol, tel la Colombie ou le Pérou, où des centaines de milliers d’autres Vénézuéliens ont trouvé refuge au cours des deux dernières années.

[…] à Boa Vista, […] la situation est tendue. […] des groupes de réfugiés ont établi des villages de tentes dans les parcs […] à travers la ville. […] Au mois de mars 2018, la direction générale des Missionnaires de la Consolata […] a approuvé la création d'une équipe de missionnaires itinérants composée de trois missionnaires parlant couramment le warao pour venir en aide aux réfugiés vénézuéliens. […] Assurant depuis les années 2000 une présence permanente chez les Warao, les Missionnaires de la Consolata étaient donc bien placés pour être des intervenants de première ligne.

[…] À Roraima, plus le nombre de réfugiés vénézuéliens augmentait, plus la situation devenait instable : certains locaux reprochent aux migrants l’augmentation de la petite délinquance, tandis que d'autres les accusent d'avoir agressé des résidents. Les rumeurs associant les migrants à des vols et à des agressions attisant chez les locaux la peur de l’anarchie et du chaos généralisé. Les manifestations antimigratoires visant à inciter le gouvernement à fermer la frontière et à expulser les réfugiés, deviennent de plus en plus courantes et augmentent le risque de troubles civils. Selon certaines informations, des bandes de locaux ont attaqué des camps de réfugiés et incendié des tentes et autres abris temporaires.

Jusqu'à maintenant, les autorités brésiliennes ont refusé de céder à la rhétorique de la peur, de l'intolérance et de la xénophobie et ont maintenu les frontières ouvertes. […]

(paru dans le numéro 331 de Réveil missionnaire)

 

 

 

 

 

 

conception gcrete 2010