banner

Cliquez ici pour faire un
don en ligne.

Faites un don

Cliquez ici pour vous inscrire à notre infolettre.

inscription infolettre

 


 

 

 



 



Propager l’œuvre missionnaire

Domenic Cusmano

Arrivés à Beira, au Mozambique, en 1926, les Missionnaires de la Consolata ont ouvert leur première mission à Miruru. […] Les premiers missionnaires étaient d'origine italienne. […] Aujourd'hui, un groupe diversifié de plus de 40 pères, frères et missionnaires laïcs proviennent de pays différents, dont plusieurs de pays africains. […]
Pendant plus de quatre-vingt-dix ans de présence au Mozambique, […] les missionnaires se sont consacrés à l'évangélisation et à la formation de catéchètes, à l’apprentissage des langues et des coutumes locales, ont ouvert des églises et des écoles, se sont portés au secours des malades et des démunis et ils ont même ouvert une mine de sel (voir l’encadré Le sel de la terre). […]
[…] Ils ont dû non seulement travailler dans des conditions sociales et économiques très difficiles, mais les nombreuses décennies de guerre et de violence ont ajouté une couche supplémentaire de complexité.

En 1975, le Front pour la libération du Mozambique (le FRELIMO), […] est devenu le parti au pouvoir. L'une de ses premières actions a été d'adopter une loi expulsant tous les ressortissants portugais. Tout ce qui rappelait l’ancien régime devait disparaître. On leur a donné 24 heures pour quitter le pays, les autorisant à transporter avec eux un unique bagage n’excédant pas vingt kilogrammes. Le résultat de cette action fut immédiat, l’économie s’est effondrée. Partout dans le pays, la situation a commencé à se détériorer. Le mécontentement grandissait et un groupe armé, appelé la Résistance nationale mozambicaine (la RENAMO), supporté par les voisins anticommunistes blancs du Mozambique, de la Rhodésie […] et de l'Afrique du Sud, ont cherché à déstabiliser le pays en profitant de la désaffection généralisée du peuple avec le parti au pouvoir. Une guerre civile cruelle et sans pitié a ravagé le Mozambique pendant près de quinze ans, faisant des centaines de milliers de morts, principalement à cause de la famine, et des millions de personnes déplacées. […] le FRELIMO a décidé de nationaliser toutes les propriétés privées. L'Institut des Missionnaires de la Consolata n'a pas été épargné. Ses centres, écoles, hôpitaux et autres établissements ont tous été confisqués. […] ce fut une période très difficile […] Les pères ont été expulsés de leurs missions, […] mettant ainsi un terme à toutes leurs activités missionnaires avec la population. Les pères ont […] été assignés à résidence. Placés sous surveillance étroite, […] ils n'étaient pas autorisés à sortir de ces villes. […] le gouvernement n'avait pas les ressources pour faire fonctionner tout ce qu’il s’était approprié.

[…] au fur et à mesure que le processus de paix évoluait, le gouvernement relâchait son emprise et laissait les pères retourner à leurs missions. […] la restitution de propriété n’a pas été poursuivie et elle est toujours en cours. […] des écoles, sont toujours entre les mains du gouvernement. Pendant que les bureaucrates se demandent quoi faire avec les édifices demeurés vacants, leur détérioration ne fait que s’aggraver. Pendant ce temps, les missionnaires de la Consolata continuent de faire leur travail missionnaire. Bien que l’objectif principal soit pastoral, l'accent est mis sur l'éducation.

[…] la majorité des Mozambicains vit dans des zones éloignées […] les missionnaires de la Consolata vont vers ces populations pour donner aux enfants la possibilité de recevoir une éducation qu'ils ne recevraient pas autrement.

(paru dans le numéro 325 de Réveil missionnaire)

 

 

 

 

 

 

conception gcrete 2010