banner

Cliquez ici pour faire un
don en ligne.

Faites un don

Cliquez ici pour vous inscrire à notre infolettre.

inscription infolettre

 


 

 

 



 




1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9- 10 - 11 - 12- 13 - 14


Dans un récent documentaire, « Passage périlleux », Me Louise Arbour, ex-commissaire aux Nations Unies et femme d’exception, nous rappelle que la migration est d’abord Sud-Sud.
Matete-Segami, ville d’accueil
Père Honoré Tsiditeta, un missionnaire de la Consolata congolais, en sait quelque chose. À Kisangani, des migrants de multiples tribus fuient la violence de la guerre, la violence de la faim, la violence de la pauvreté. Ils viennent frapper aux portes de la ville.
Récemment dépêché à Matete-Segama, en République démocratique du Congo, à 10 km de Kisangani, il nous raconte que les responsables régionaux éprouvent de sérieuses difficultés à assurer les services de base en matière de santé, de scolarisation et de vie sociale. Cependant, le plus grave problème c’est sans le manqued’eau potable.

Le défi de l’eau
Les femmes et les enfants doivent marcher une dizaine de kilomètres pour approvisionner la famille en eau potable. Les porteuses d’eau s’exposent à la déshydratation, aux blessures et aux infections et, trop souvent, au viol.

La solution
Le forage d’un puits à Matete-Segama. P. Tsiditeta m’a présenté un devis de 13 300 $ : main-d’œuvre, forage, pompe, joints, analyse bactériologique, ciment, tôle et j’en passe. Une somme immense pour la jeune municipalité, une fortune pour ces déplacés.
Contribuons à la solution et ensemble permettons à ces migrants de s’ancrer dans leur nouvelle terre. Ensemble, c’est sûr, nous y arriverons.

 

Faire un don


1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9- 10 - 11 - 12- 13 - 14

Communiquez avec les Missionnaires de la Consolata pour plus d’information.
Tél. : 514-334-1910  ou  1-877-337-1910
imcmontreal@consolata.qc.ca


conception gcrete 2010