banner

Cliquez ici pour faire un
don en ligne.

Faites un don

Cliquez ici pour vous inscrire à notre infolettre.

inscription infolettre

 


 

 

 



 



theme

Cent ans après le « massacre inutile »

IMC

À l'Angélus (le 11 novembre), le pape François a rappelé la fin de la Grande guerre et a demandé à tous de « rejeter la culture de la guerre ». […] « Investissons-nous dans la paix et non dans la guerre », est l'appel que le pape François a adressé au monde entier à la mémoire des cent ans de la fin de la Première Guerre mondiale, que Benoît XVI a qualifié de « massacre inutile ». On estime que la guerre de 1915-1918 a été l'une des plus sanglantes avec 36 millions de victimes, soit 16 millions de morts et 20 millions de blessés et de mutilés parmi les militaires et les civils.

Rappelant qu'à 13h30 les cloches de Saint-Pierre et celles du monde entier sonneraient en souvenir de la fin du conflit, François a ajouté que la mémoire des 100 ans est « un sévère avertissement de rejeter la culture de la guerre et de rechercher toutes les manières légitimes pour mettre fin aux conflits qui continuent encore d’ensanglanter plusieurs régions du monde. »

« Alors que nous prions pour toutes les victimes de cette terrible tragédie, a-t-il poursuivi, nous disons avec force : investissons dans la paix et non dans la guerre! Et, comme signe emblématique, prenons l’exemple du grand Saint Martin de Tours dont nous nous souvenons aujourd'hui : il a coupé son manteau en deux pour le partager avec un homme pauvre. Ce geste de solidarité humaine indique à chacun le moyen de construire la paix. »

[…] cette journée a précisément été voulue par le pape François, afin de sensibiliser le monde au partage avec les pauvres. « Même ici sur la place Saint-Pierre, a-t-il déclaré, une équipe sanitaire a été créée afin d’offrir aux personnes dans le besoin des soins de santé pendant une semaine. J'espère que cette journée suscitera une attention croissante aux besoins des plus démunis et des marginalisés. »

 

retour

conception gcrete 2010