On ne peut pas les laisser mourir…

Pour les Pygmées du Congo, les services médicaux sont difficiles à obtenir.

– En tant que peuple semi-nomade, les Pygmées de la République démocratique du Congo hésitent beaucoup à recourir aux soins médicaux conventionnels. Souvent, ils attendent que leur état soit critique car ils ne peuvent pas payer les services de santé dont ils ont besoin. Ils n’ont pas de système monétaire, pas d’argent !

– Les médecins de l’hôpital Notre-Dame de la Consolata les accueillent et leur accordent les soins dont ils ont besoin. Ils ne veulent pas avoir à choisir entre soigner les Pygmées gratuitement ou les laisser mourir, ce qui n’est pas vraiment un choix !

Ivo Lazzaroni, missionnaire laïc de la Consolata et administrateur de l’hôpital, nous demande d’aider les missionnaires à éponger les frais encourus pour soigner les Pygmées. Pour atteindre son objectif, Ivo doit réunir 13 500 $.

Cette somme permettrait aux missionnaires de continuer à offrir aux Pygmées les soins de santé dont ils ont besoin : consultations, interventions chirurgicales, suivis médicaux… Ils pourraient aussi continuer à les loger et les nourrir, eux et leurs accompagnateurs, leur fournir des vêtements, du savon et des draps. À long terme, ils aimeraient les sensibiliser à l’hygiène et à une meilleure alimentation.

Aidez les missionnaires de la Consolata à fournir aux Pygmées de Neisu des services médicaux vitaux.

error: Contenu protégé !