Réponse à la pandémie

La lutte contre le coronavirus se poursuit et, au Kenya, les femmes peuvent jouer un rôle essentiel.

– Les régions reculées du monde n’ont pas été épargnées par les effets dévastateurs de la COVID-19. Au Kenya, le gouvernement a fermé des écoles, des banques et des entreprises, suspendu des rassemblements et imposé des couvre-feux pour contenir le virus.

– Mais à mesure que le nombre de cas augmente au niveau national, des mesures de plus en plus drastiques sont nécessaires pour contenir le virus, bouleversant des vies et des moyens de subsistance. Les femmes pauvres, en particulier, ont été très durement touchées.

– Dans la paroisse catholique de Sagana, à l’intérieur du Kenya, le père Zachary Kariki, IMC, a un plan. Il voudrait mettre en place un centre de production de matériaux pour prévenir la propagation de la COVID-19, à savoir des masques et du savon liquide, et former et embaucher des femmes locales.

– Non seulement cette initiative permettra de fournir des matériaux de protection à la population locale à un prix abordable, mais elle permettra également aux femmes de s’émanciper et de subvenir aux besoins de leurs familles.

Le père Zachary a besoin de 23 000 $ pour acheter les matériaux et les machines nécessaires à la fabrication des masques et des postes de lavage des mains, ainsi que les matières premières nécessaires à la fabrication du savon.

Aidez le Père Zachary à donner aux femmes de Sagana les moyens de subvenir aux besoins de leurs familles et à stopper la propagation de la COVID-19. Le monde en sera amélioré !

error: Contenu protégé !